GO28141 : Essai de phase 3, randomisé, en double aveugle, évaluant l’efficacité et la tolérance de l’association du vemurafenib à un inhibiteur de MEK, le GDC-0973, chez des patients ayant un mélanome...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF2192

GO28141 : Essai de phase 3, randomisé, en double aveugle, évaluant l’efficacité et la tolérance de l’association du vemurafenib à un inhibiteur de MEK, le GDC-0973, chez des patients ayant un mélanome localement avancé ou métastatique. [Informations issues du site clinicaltrials.gov et traduites par l'INCa] [essai clos aux inclusions]

Woman and Man | 18 years and more

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’utilisation de l’association d’un nouveau traitement, le GDC-0973 combiné au vemurafenib, chez des patients ayant un mélanome localement avancé ou métastatique, porteur de la mutation BRAF V600. Les patients seront répartis de façon aléatoire en deux groupes de traitement. Les patients du premier groupe recevront des comprimés de vemurafenib, deux fois par jour, pendant quatre semaines, et un comprimé de placebo une fois par jour pendant trois semaines. Les patients du deuxième groupe recevront le même traitement que dans le premier groupe mais le placebo sera remplacé par des comprimés de GDC-0973, une fois par jour, pendant trois semaines. Ce traitement sera répété toutes les quatre semaines en absence de rechute ou d’intolérance. Dans cet essai, ni le médecin, ni le patient ne connaitront le traitement administré (GDC-0973 ou placebo).


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 3, randomisé, en double-aveugle et multicentrique. Les patients sont randomisés en 2 bras de traitement : - Bras A : Les patients reçoivent du vemurafenib PO, 2 fois par jour, de J1 à J28, et un placebo PO une fois par jour de J1 à J21. - Bras B : Les patients reçoivent le même traitement que dans le bras A mais le placebo est remplacé par du GDC-0973 PO, de J1 à J21. Le traitement est répété tous les 28 jours en absence de progression de la maladie ou de toxicité inacceptable.;


Primary objective

Evaluer la survie sans progression dans les 2 bras.;


Secondary objective

Evaluer la survie globale. Evaluer le taux de réponse objective. Evaluer le temps de réponse. Evaluer la tolérance. Déterminer les pharmacocinétiques : aire sous la courbe pendant 24h, concentration plasmatique minimale observée, clairance apparente après la prise. Evaluer la qualité de vie (QLQ-30, EQ-5D).


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Mélanome histologiquement prouvé, métastatique, de stade IIIc ou IV et non opérable (AJCC).
  • Tumeur de stade IIIc non opérable confirmée par le chirurgien oncologiste.
  • Naïf de traitement pour maladie métastatique ou localement avancée (ex : traitement antérieur anticancéreux pour maladie avancée, de stade IIIc ou IV). Une immunothérapie adjuvante antérieure (incluant l’ipilimumab) est autorisée.
  • Mutation BRAFV600+ documentée dans le tissu tumoral du mélanome (échantillons de tumeurs archivés ou nouvellement obtenus, test cobas® 4800 BRAF V600).
  • Maladie mesurable (RECIST1.1).
  • Fonctions hématologique et organique adéquates.
  • Espérance de vie ≥ 3 mois.
  • Indice de performance
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Antécédent de traitement par un inhibiteur de la voie RAF ou MEK.
  • Radiothérapie palliative dans les 14 jours avant la première administration.
  • Chirurgie majeure ou lésion traumatique dans les 14 jours avant la première administration.
  • Autre maladie active pouvant interférer avec l’interprétation des mesures d’efficacité. Les patients ayant un autre cancer dans les 3 ans sont exclus, excepté un carcinome basocellulaire opéré ou carcinome squameux de la peau, un mélanome in situ du col utérin, et un carcinome in situ du sein.
  • Antécédent ou évidence d’une maladie de la rétine à l’examen ophtalmologique, considérée comme un facteur de risque de décollement de la rétine neuro-sensorielle, une occlusion veineuse rétinienne, ou une dégénérescence maculaire néovasculaire.
  • Glaucome non-contrôlé avec pressions intraoculaires.
  • Cholestérol ≥ grade 2.
  • Hypertriglycéridémie grade ≥ 2.
  • Hyperglycémie (à jeun) ≥ grade 2.
  • Antécédent de dysfonctionnement cardiaque.
  • Lésion du système nerveux central (SNC) active (incluant méningite carcinomateuse), excepté les lésions du SNC connues et traitées par thérapie stéréotaxique ou chirurgie, et les lésions cérébrales stables (pas de progression à l’examen clinique et radiographique) depuis au moins 3 semaines après radiothérapie ou chirurgie.
  • Maladie systémique active sévère et non contrôlée.
  • Antécédent de malabsorption ou autre condition pouvant affecter l’absorption du médicament à l’étude.
  • Refus de réalisation et de conservation des prélèvements (analyses de biomarqueurs, biopsies).
  • Femme enceinte ou allaitant.