Étude PEARLS : étude de phase 3 randomisée comparant le pembrolizumab à un placebo chez des patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce après résection et thérapie adj...

Update Il y a 3 mois
Reference: RECF3005

Étude PEARLS : étude de phase 3 randomisée comparant le pembrolizumab à un placebo chez des patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce après résection et thérapie adjuvante standard.

Woman and Man | 18 years and more

Extract

Le cancer de poumon non à petites cellules est le type de cancer de poumon le plus fréquent et représente 85-90% de l’ensemble des cancers de poumon. Généralement, la prise en charge thérapeutique à un stade précoce se fait par une exégèse chirurgicale suivie d’une chimiothérapie adjuvante, mais d’autres alternatives peuvent être proposées comme la radiothérapie adjuvante ou l’immunothérapie. Le pembrolizumab est un des nouveaux traitements d’immunothérapie qui pourrait avoir une efficacité dans me cancer du poumon non à petites cellules. L’objectif de cette étude est de comparer le pembrolizumab à un placebo chez des patients ayant un cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce après résection et thérapie adjuvante standard. Les patients sont répartis de façon aléatoire en 2 groupes. Les patients du premier groupe recevront du pembrolizumab en perfusion intraveineuse toutes les 3 semaines pendant 1 an. Les patients du deuxième groupe recevront du placebo en perfusion intraveineuse toutes les 3 semaines pendant 1 an. Les patients seront suivis jusqu’à 8 ans pour la survie sans récidive.


Scientific Abstract

Il s’agit d’une étude de phase 3 randomisée, en groupes parallèles, en triple aveugle et multicentrique. Les patients sont randomisés en 2 bras : - Bras A : les patients reçoivent du pembrolizumab IV toutes les 3 semaines pendant 1 an. - Bras B : les patients reçoivent du placebo IV toutes les 3 semaines pendant 1 an. Les patients sont suivis jusqu’à 8 ans pour la survie sans récidive.;


Primary objective

Évaluer la survie sans récidive.;


Secondary objective

Évaluer la survie globale. Évaluer la survie spécifique au cancer du poumon.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans.
  • Diagnostic de tout type histologique de cancer de poumon non à petites cellules confirmé à la chirurgie.
  • Cancer de poumon non à petites cellules de stade IB avec T≥4, ou de stade II – IIIA après une résection chirurgicale complète (marges de résection saines par microscopie (R0)), selon les critères UICC v 7. Un carcinome in situ peut être présent à la marge bronchique.
  • Échantillon de la tumeur disponible obtenu à la résection chirurgicale pour l’évaluation par immunohistochimie de l’expression de PD-L1.
  • Indice de performance
  • Fonction organique adéquate dans les 10 jours après le début du traitement de l’étude.
  • Test de grossesse négatif.
  • Contraception efficace pour les patients en âge de procréer pendant toute la durée de l’étude et 4 mois après la fin du traitement de l’étude.

Non-Inclusion Criteria

  • Radiothérapie néoadjuvante ou adjuvante et/ou de chimiothérapie néoadjuvante antérieur ou à venir.
  • Comorbidités sévères qui peuvent entraver la participation à l’étude et/ou l’administration du traitement.
  • Maladie auto-immune active qui a besoin d’un traitement systémique dans les derniers 2 ans.
  • Antécédent de maladie pulmonaire interstitielle ou pneumonite non infectieuse qui a besoin de stéroïdes oraux ou intraveineux (autre qu’une exacerbation de la BPCO) ou pneumonite actuelle.
  • Infection active qui a besoin de traitement.
  • Évidence de maladie à l’examen clinique et/ou à l’évaluation radiologique de base documentée par tomodensitométrie avec produit de contraste du thorax et de l’abdomen supérieur, imagerie par résonance magnétique ou tomodensitométrie du cerveau et examen clinique.
  • Antécédent de tumeur solide primaire maligne ou tumeur hématologique, au moins qu’elle soit en rémission pendant au moins 5 ans sauf un cancer de la prostate pT1-2 de score Gleason
  • Plus de 4 cures de thérapie adjuvante.
  • Traitement précédent avec des modulateurs anti-PD-1, anti-PDL-1/2, anti-CD137 ou CTLA-4.
  • Administration d’un vaccin vivant dans les 30 jours avant le début du traitement de l’étude.
  • Traitement ou participation à une étude avec un médicament expérimental ou utilisation d’un dispositif expérimental dans les 4 semaines après le début du traitement de l’étude.
  • Traitement prolongé avec des agents immunosuppresseurs et/ou des corticostéroïdes systémiques ou tout usage de ces médicaments dans les 3 jours avant le début du traitement de l’étude.
  • Antécédent de greffe allogénique de tissu ou d’organe solide.
  • Toxicité non résolue de grade 1 liée à une chirurgie ou à une chimiothérapie (sauf alopécie, fatigue, neuropathie et manque d’appétit ou nausée).
  • Sérologie VIH, VHB ou VHC positive.
  • Patient appartenant ou qui a un membre de sa famille immédiate (conjoint, représentant parental ou légal, frère ou soeur ou enfant) appartenant au personnel d’un site expérimental directement impliqué dans cette étude ou du promoteur (au minimum, le comité de révision prospective du site donne son approbation pour permettre une participation exceptionnelle).
  • Femme enceinte ou en cours d’allaitement.