ReChiVe : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité d’une stratégie de préservation vésicale associant une chimiothérapie intensive de type MVAC et une résection tumorale endovésicale optimale, chez des ...

Update Il y a 3 ans
Reference: RECF1407

ReChiVe : Essai de phase 2 évaluant l’efficacité d’une stratégie de préservation vésicale associant une chimiothérapie intensive de type MVAC et une résection tumorale endovésicale optimale, chez des patients ayant un cancer urothélial infiltrant de la vessie.

Woman and Man | Between 18 years et 75 years

Extract

L’objectif de cet essai est d’évaluer une stratégie de traitement associant une chimiothérapie intensifiée de type MVAC et une chirurgie optimale, chez des patients ayant un cancer de la vessie. Après résection maximale de la tumeur, les patients recevront dans un délai minimum d’un mois, une chimiothérapie de type MVAC comprenant une perfusion de méthotrexate, suivi le lendemain d’une perfusion de vinblastine, d’adriamycine et de cisplatine. Ce traitement sera répété toutes les deux semaines jusqu’à six cures (3 mois). Quatre semaines après la chimiothérapie, une nouvelle résection partielle sera réalisée. Les patients ayant répondu aux traitements auront une surveillance standard comprenant des visites de suivi tous les six mois pendant cinq ans. Les patients n’ayant pas répondu aux traitements auront une cystectomie totale suivie d’une surveillance tous les 6 mois, jusqu’à 5 ans.


Scientific Abstract

Il s’agit d’un essai de phase 2, non randomisé et multicentrique. Les patients ont une résection optimale de la tumeur, suivie au minimum 4 semaines plus tard par une chimiothérapie comprenant du méthotrexate IV à J1, de la vinblastine IV, de l’adriamycine IV et du cisplatine IV à J2, associée à du G-CSF de J4 à J10. Ce traitement est répété toutes les 2 semaines, jusqu’à 6 cures. Quatre semaines après la dernière cure de chimiothérapie, les patients ont un bilan, suivi soit d’une nouvelle résection optimale de la tumeur, soit d’une cystectomie partielle. A l’issue de la résection, les patients répondeurs ont une surveillance standard avec une visite de suivi tous les 6 mois, jusqu’à 5 ans. Les patients non répondeurs ont une cystectomie totale, puis sont suivis tous les 6 mois, jusqu’à 5 ans.;


Primary objective

Évaluer le taux de préservation de la vessie à 5 ans.;


Secondary objective

Évaluer la proportion de réponse complète. Évaluer le taux de préservation. Évaluer la tolérance de la chimiothérapie néo-adjuvante. Évaluer la survie sans progression. Évaluer le taux de cystectomie secondaire. Évaluer la survie globale.


Inclusion criteria

  • Age ≥ 18 ans et ≤ 75 ans.
  • Carcinome urothélial infiltrant le muscle vésical prouvé histologiquement.
  • Stade 2.
  • Indice de performance ≤ 1 (OMS).
  • Données hématologiques : polynucléaires neutrophiles > 1,5 x 109/L, plaquettes > 100 x 109/L.
  • Tests biologiques hépatiques : transaminases
  • Fonction rénale : clairance de la créatinine ≥ 60 mL/min.
  • Consentement éclairé signé.

Non-Inclusion Criteria

  • Métastase au scanner thoraco-abdomino-pelvien ou à la scintigraphie osseuse.
  • Histologie autre que le carcinome urothélial ; adénocarcinome primitif, carcinome épidermoïde, carcinome petites cellules.
  • En cas de carcinome in situ diffus associé à un carcinome urothélial infiltrant musculaire Stade des tumeurs > T2, T3 ou T4 ou pT4a (prostatite).
  • Traitement antérieur pour un carcinome infiltrant muscle de la vessie.
  • Pathologie cardiaque grave, pulmonaire, hépatique, rénale, neurologique ou digestive, non équilibrée ou risquant d'être aggraver par le traitement.
  • Autre cancer qui n’est pas en rémission ou dont la fin de traitement
  • Participation à un autre essai clinique dans les 30 jours précédant le début de l’essai.